Floraison d’octobre 2021

Impatiens glandulifera – Balsamine de l’Himalaya, une exotique envahissante

par Michel Nicolle

Impatiens glandulifera Royle, 1833, Balsamine de l’Himalaya.
Famille des Astéracées.

En cette mi-octobre, cette exotique envahissante, montre encore ses belles fleurs roses ou pourpres, malgré sa floraison finissante.

pieds de Balsamine de l’Himalaya

Cette plante annuelle est originaire de l’Himalaya (du Cachemire au Népal). Introduite en 1839 aux jardins botaniques de Kew (Est de Londres) comme espèce ornementale, elle est maintenant naturalisée un peu partout en France depuis le début du 20ième siècle.

pied de Balsamine de l’Himalaya
Balsamine de l’Himalaya en fin de floraison

En Europe elle peut se développer jusqu’à 1500 m d’altitude et 3000 m dans son pays d’origine.
On la rencontre le long des cours d’eau, dans les zones alluviales, les fossés humides, les zones ombragées, les sols frais et les friches humides. Elle se développe facilement et devient alors envahissante.
En Île-de-France on la rencontre dans les Yvelines, 13 sites, l’Essonne, 21 sites, le Val-d’Oise, 6 sites et la Seine-et-Marne, 20 sites (source CNBP). Impatiens glandulifera est classée « RR » (très rare) en Île-de-France (réf. Taxref12_V3).

Description de l’espèce

  • La tige, glabre, robuste, dressée, peu rameuse et rougeâtre peut atteindre 2 mètres.
  • Les feuilles sont opposées ou verticillées par 3 à 5, lancéolées, dentées en scie, à stipules réduits à des glandes situées à la base des pétioles.
    feuilles de la Balsamine de l’Himalaya
    glandes de la Balsamine de l’Himalaya
  • Les fleurs, roses, rouges ou pourpres, zygomorphes, forment des racèmes simples. Des 3 sépales pétaloïdes, l’inférieur est terminé en éperon très court et recourbé. La floraison a lieu de juillet à octobre.
    fleurs de Basamine de l’Himalaya
    pieds à fleurs blanches et pieds à fleurs roses
  • Les fruits sont des capsules allongées, à valves élastiques, qui éclatent par détente de l’enveloppe capsulaire quand elles sont à maturité. À peine effleurées, elles projettent violemment leurs graines à plusieurs mètres de distance. Ces graines, jusqu’à 2500 par plante, gardent leur pouvoir de germination pendant 6 ans.
    fruits de la Balsamine de l’Himalaya

    Étymologie

    Les noms suivants viennent du latin.

  • « Balsamine », de balsamum = baume, balsamique.
  • « Impatiens », de Impatiens = Impatient, par allusion au caractère « explosif » de la dissémination des graines.
  • « glandulifera », de glandula = glande et de fero = porté, en référence aux glandes situées à la base des pétioles.

Caractères envahissants et lutte contre sa dissémination

La Balsamine de l’Himalaya est très fortement compétitive face aux plantes indigènes en place (disparition locale de 12 à 25 % des espèces initialement présentes). En étouffant ces dernières et en laissant à nu le terrain en fin d’automne, elle déstabilise les berges, les talus. Elle peut envahir un cours d’eau en gênant son écoulement.
Ses fleurs, très riches en nectar, attirent de nombreux insectes pollinisateurs qui sont ainsi détournés des plantes indigènes, ce qui peut affecter leur succès reproducteur (Fried, 2012, Muller, 2004).

Il existe plusieurs façon de tenter d’éradiquer cette plante :

  • Pour les petites surfaces on préfèrera l’arrachage manuel en essayant d’extraire l’appareil racinaire peu développé.
  • Pour les grandes surfaces on effectuera une première tonte avant la floraison pour éviter la formation et la dispersion des graines et une deuxième tonte 3 à 4 semaines après le premier passage (CBN Bailleul, Sarat et al., 2015).

Dans tout les cas on évitera de laisser des morceaux de plantes sur le sol, cette espèce se reproduisant très facilement par bouture des tiges ou des racines.

Un arrêté en date du 14 février 2018 (annexe I-2) en interdit l’introduction sur le territoire métropolitain.


Toutes les photos ont été prises près de la rivière de Ganzeville en Seine maritime.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP
Informations légales : Toutes les images et tous les textes présents sur ce site Web ne peuvent être dupliqués ou utilisés sans l'autorisation de l'Association des Naturalistes des Yvelines. contact@any78.org