Champignon de janvier 2016

Arrhenia retiruga

En bord de chemin, quelques taches blanchâtres millimétriques attirent notre attention car elles contrastent avec leur substrat foncé (mousse).
Les chapeaux sont greffées directement sur tiges et anthéridiophores (couronnes abritant les organes sexuels mâles appelés anthéridies) de Mnium hornum. Dessous, l’hyménium sans lames, est juste ridulé.
Spores ruguleuses 7-8,5 x 4,5-5 μm.

Guyancourt (78), Etang du Moulin à Renard, le 9 janvier 2016.

Arrhenia retiruga

Arrhenia retiruga

Photos Etienne Varney


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP
Informations légales : Toutes les images et tous les textes présents sur ce site Web ne peuvent être dupliqués ou utilisés sans l'autorisation de l'Association des Naturalistes des Yvelines. contact@any78.org