CR de voyage ornithologique en Espagne

Voyage en Estrémadure du 5 au 12 mai 2014

Ce voyage était concentré dans le nord de l’Estrémadure entre les villes de Cacéres, Trujillo et Plasencia et incluant bien sûr le parc national de Monfragüe.

Les milieux rencontrés sont principalement constitués de grandes prairies et de plantations de chênes verts ou de chênes lièges. Les étangs sont des étangs artificiels créés par des barrages (Embalse) mais il existe aussi de nombreux cours d’eau. Le parc national de Monfrague est un milieu rocheux et escarpé planté principalement de chênes verts.
Le temps malgré la saison nous a semblé caniculaire et la température pouvait atteindre 35°C en milieu d’après midi. Nous n’avons pas eu une goutte de pluie et tous les chemins étaient heureusement très secs.

Paysage autour de Cacéres
Photo Jacques Coatmeur

Jour 1
Environs Sud de Cacéres – Embalse de Cacéres – Embalse del Salor – Torremocha

Durant cette première journée, nous étudierons longuement deux espèces très abondantes que nous rencontrerons ensuite tous les jours par dizaines : le Cochevis huppé et le Bruant proyer.
Nous admirerons aussi d’autres espèces très abondantes en Estrémadure : la jolie Pie bleue, le Milan noir et la Cigogne blanche dont les nids sont généralement construits sur des plates-formes aménagées sur les bâtiments.
Puis nous verrons des oiseaux moins abondants mais réguliers : les Vautours fauves, les Hirondelles rousselines, le très coloré Guêpier d’Europe, les Pie-grièches à tête rousse et méridionales.
Près des étangs nous rencontrerons quelques rares limicoles : le Chevalier guignette et le Petit Gravelot que nous rencontrerons à plusieurs reprises.
Nous verrons enfin quelques espèces plus rares : les Aigles bottés et de Bonelli, l’Alouette calandre et deux Sternes naines sur le barrage du Salor.

Jour 2
Environs nord de Cacéres – visite de Cacéres - route au nord-est de Cacéres

Nous verrons ce jour là notre première Outarde barbue ; elle était seule et n’a pas tardé à se mettre à l’abri des regards.
Nous verrons aussi quelques nouveaux rapaces : le Vautour moine, le Circaète Jean-le-Blanc, le Busard cendré, le Faucon crécerelle et la Chevêche d’Athéna ainsi que nos premiers Rolliers d’Europe.
Nous avons visité la belle ville ancienne de Cacéres.
Nous avons longuement observé notre premier Moineau Espagnol au bord d’une jolie rivière bordée d’arbres sur un petit pont. Nous en reverrons pas mal d’autres ainsi que leurs nids décrit par BWPi comme "non-encastré, grand, désordonné, structure grossièrement sphérique en forme de dôme avec trou d’entrée sur le côté. Normalement construit d’herbe sèche ou de paille et de brindilles minces".

Jour 3
Trujillo vers Santa Marta de Magasca – Torrecillas de la Tiesa – Madronera
Sur la route de Santa Marta de Magasca nous avons vu des observateurs et en suivant la direction de leurs longues vues, nous sommes tombés sur un très beau tableau constitué de deux vautours fauves et au moins 16 Outardes barbues. Nous avons longuement admiré la compétition des femelles et la parade d’un mâle.

Un périple à travers une zone relativement aride aux chemins difficilement praticables à nos 2 véhicules de tourisme nous a permis de contacter des espèces plus rares : une Fauvette passerinette, des Cailles des blés et un Œdicnème criard dans la décharge municipale...

Jour 4
Visite de Trujillo – Saut du gitan – Villareal et route jusqu’au Portilla del Tiétar
Nous avons visité au matin la ville ancienne de Trujillo et constaté que les Hirondelles de rochers comme celles des fenêtres ne dédaignaient pas les bâtiments construits par l’homme.
Notre premier contact avec le parc de Monfragüe au Saut du Gitan nous a permis de contacter le Bruant fou qui est visiblement un habitué du lieu et pas du tout effarouché par les nombreux touristes qui passent là. Le Monticole bleu est aussi un habituel. Nous avons longuement admiré les vautours au nid et leurs jeunes déjà d’une taille respectable. Nous avons identifié deux nids de cigognes noires.
Le Saut des Portillos del Tiétar nous a permis de voir le nid d’un aigle ibérique grâce à l’information d’un amateur Espagnol. Le nid se situe dans les chênes en amont de la zone rocheuse sur la rive droite du Tiétar. Il est très difficile à repérer car nous avons constaté que l’aigle n’arrive pas directement dessus mais passe par le sous bois pour l’atteindre.
Nous y avons entendu notre seul pic (le Pic épeiche) et entendu la tourterelle des bois.

Jour 5
Barrage de Talavan
Nous avons cherché sans succès l’Elanion blanc entre Monroy et Talavan
Nous verrons et entendrons pour la première fois ce jour là sur le barrage de Talavan la Rousserolle turdoïde et la Cisticole des joncs ainsi que le Gobemouche gris.

Jour 6
Marche autour du camping de Monfragëe. Observation sur l’aire de repos de l’ancien puente del Cardenal puis retour au Saut du Gitan
Dans les zones buissonneuses et humides autour du camping, nous avons pu contacter l’Hypolaïs polyglotte, la Linotte mélodieuse, la Fauvette mélanocéphale
L’aire de repos du Cardenal nous a permis de voir le Martinet à ventre blanc et le Traquet motteux et d’observer longuement des nids de Cigogne noires, de Vautour fauves et de Milan noir.

Jour 7
Barrage de Arrocampo Almaraz
L’observation de ce nouvel étang sur trois des observatoires nous a permis de noter quelques nouvelles espèces intéressantes : la Sterne de Hansel, la Guiffette moustac, la Talève sultane, le Héron garde boeufs, le Héron pourpré.

Nous avons contacté en tout 98 espèces dont la liste est donnée ci-joint mais nous n’avons pas vu les Glaréoles ni les Gangas ni l’Elanion blanc malgré nos recherches attentives. Un potentiel Ganga ayant traversé la route au nord de Cacéres a été vu trop brièvement pour pouvoir être noté.

Nous avons vu très peu de mammifères : quelques lapins et un cervidé (dans le parc).
Nous avons aperçu quelques serpents dont une Couleuvre vipérine (Natrix maura) et un mort identifié comme une couleuvre à échelons (Elaphe scalaris) et de nombreuses tortues (Emyde lépreuse Mauresmys leprosa).

Voici une petite vidéo en format réduit de ce voyage réalisée par Geneviève Bianchi

info portfolio

Etourneau unicolore Etourneau unicolore Nids de cigognes à Torremocha Pie grièche à tête rousse Petit Gravelot Cochevis huppé Tarier pâtre Milan noir Heureusement que les routes sont calmes ! Cigogne électrique ! Huppe faciée Héron garde-boeuf Paré au décollage... Le saut du Gitan et les vautours Cigogne noire Bruant proyer Tarier pâtre Bruant proyer Rollier d'Europe Faucon crécerelle Chevêche d'Athéna Outarde barbue en parade Outardes barbues Couleuvre à échelon Bruant proyer Guêpier d'Europe Cigognes blanches Moineau espagnol Couleuvre vipérine Emyde lépreuse Pie grièche méridionale Paysage Sterne hansel Nid d'Hirondelle rousseline Héron pourpré Héron garde-boeuf Porcs ibériques Bruant fou Ilôts au saut du Gitan Traquet motteux Monticole bleu Ciste à gomme (Cistus ladanifer) Pie bleue Libellule Bouscarle de cetti Rousserole turdoïde Nid de Moineau espagnol Vautour fauve Oedicnème criard Grand Cormoran

titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP
Informations légales : Toutes les images et tous les textes présents sur ce site Web ne peuvent être dupliqués ou utilisés sans l'autorisation de l'Association des Naturalistes des Yvelines. contact@any78.org