Printemps dans la cordillère des Andes

Conférence de Pierre-Olivier Combelles

Samedi 13 décembre 2008 à Versailles

Né à Versailles en 1955, Pierre-Olivier Combelles est naturaliste, agriculteur et Président-fondateur de l’Institut Andin d’Etudes Ethnobiologiques. Après avoir travaillé au Service Etudes du Musée de la Marine, il devient éditeur puis, à la suite de ses recherches sur le peintre naturaliste John James Audubon, il se consacre à l’exploration et à l’étude du Labrador québécois (ethnobotanique, toponymie). Il entre alors au Muséum National d’Histoire Naturelle et soutient en 1997 un Diplôme d’Etudes Doctorales sous la présidence de feu le Pr. Jean Dorst sur " Le voyage de John James Audubon au Labrador en 1833 et sa contribution à l’histoire naturelle de la Côte-Nord ".

Depuis une dizaine d’années il vit avec son épouse Katia Humala-Tasso (péruvienne et biologiste de formation) et leurs six enfants entre la France et l’Amérique du sud où ils ont étudié la flore des Hautes Andes du Pérou et de la Bolivie, d’abord dans le cadre universitaire, puis dans celui de la recherche française (IFEA) puis dans le cadre privé. Ils sont notamment spécialistes de la maca (Lepidium meyenii Walpers), une Brassicacée cultivée au-dessus de 4000m d’altitude depuis des millénaires pour ses qualités alimentaires et thérapeutiques, exportée aujourd’hui dans le monde entier.

En 2004, ils ont acquis et remis en activité le domaine agricole de Pitunilla, dans les Andes méridionales du Pérou (Ayacucho), à 3000 m d’altitude. Pierre-Olivier Combelles y a entrepris l’inventaire de la flore et de la faune locales et consacré une partie du domaine à la réalisation d’un jardin botanique.

Dans ce vallon du versant Pacifique, la végétation xérophyte est dominée par le molle (Schinus molle, Anacardiaceae), un arbre au feuillage léger et gracieux, des arbustes épineux et des cactus. La plupart des plantes sauvages fleurissent pendant la courte saison des pluies, de la mi-décembre à mars. On rencontre parmi elles, à l’état sauvage, plusieurs espèces ornementales de nos jardins européens comme la capucine, des Astéracées ainsi que des Solanacées et Bignionacées arbustives.

La conférence "Printemps dans la cordillère des Andes" du 13 décembre 2008 proposait une découverte de la flore et de la faune de la région de Pitunilla en partant de la côte désertique du Pacifique, depuis la saison sèche jusqu’à la saison des pluies.

Cf. Site de l’Institut andin d’études ethnobiologiques (IAEE)

info portfolio

Pierre-Olivier Combelles en excursion botanique dans les Andes Pitunilla Cereus et Begonia octopetala Pierre-Olivier Combelles

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP
Informations légales : Toutes les images et tous les textes présents sur ce site Web ne peuvent être dupliqués ou utilisés sans l'autorisation de l'Association des Naturalistes des Yvelines. contact@any78.org